right
danielsson
Marie-Thérèse Danielsson,
née le 18 octobre 1924 à Remiremont dans les Vosges est décédée le 6 février 2003 à Papeete sur l’île de Tahiti
Perpétuer l’esprit de Papehue, c’est donc mettre à la disposition de tous — et gratuitement — une mémoire et un savoir-vivre grâce à cette véritable bibliothèque virtuelle.
En 1991, Marie-Thérèse a partagé avec Bengt le prix Nobel alternatif, Right Livelihood Award. Courageuse, ferme, clair-voyante, simple, et toujours avec le sourire, pour une planète plus fraternelle et plus juste, Marie-Thérèse a été une grande dame et une amie. Marie-Thérèse repose désormais aux côtés de Bengt et de leur fille Maruia dans le petit cimetière d’Östra Tollstad près de Norrköping en Suède ; dans la maison paroissiale une vitrine leur est consacrée.


ARAPO, [du tahitien ara (éveil) et (nuit, ténèbres)] désigne littéralement « Celle-qui-est-éveillée-la-nuit ». PAPEHUE est le lieu dans la commune de Paea sur l’île de Tahiti où était située la maison des Danielsson en bord de mer, près de la rivière du même nom. Cette maison comportait une grande bibliothèque, aujourd’hui au
Musée du Kon Tiki en Norvège, de nombreux documents, à consulter au siège de la Société des Etudes Océaniennes à Tahiti, et une collection de tableaux désormais déposée au Musée de Tahiti et des îles.
Ce site web est dédié à la mémoire de Marie-Thérèse Danielsson, écrivain, écologiste et militante antinucléaire, engagée aux côtés de son mari, Bengt, anthropologue et océaniste, dans l’émancipation des peuples polynésiens. Elle était présidente à Tahiti de la Ligue internationale des femmes pour la paix et membre fondateur de Moruroa e Tatou, l'association des vétérans polynésiens du nucléaire français.
arapo danielsson livres dictionnaire photos
english